Les actus du club

Stelytec 2 – réunion du 25 juin

megaphone-g19da1bddd_1280

Bonjour à tous,

Vous avez sans doute déjà entendu parler de l’extension de la zone industrielle Stelytec, appelée Stelytec 2.
Notre terrain est le premier visé : grande surface plate, au centre de la zone envisagée, idéalement située pas loin d’une sortie de l’A47.
Bien entendu on sera expulsé, sans proposition alternative car il n’y a pas d’autre possibilité d’implantation d’une piste à proximité de Saint-Chamond : autrement dit, la fin de notre activité !

D’après les articles de presse (car on n’a aucune information officielle !) le découpage est actuellement en cours d’étude : c’est maintenant qu’il faut agir, une fois le projet arrêté et l’enquête d’utilité publique lancée il sera trop tard pour changer quoi que ce soit 🙁
Notre chance, c’est que l’on n’est pas seul : un collectif de riverains opposé à la disparition de cette ‘zone verte’ s’est créé à L’Horme, il faut faire sentir dès maintenant à Saint-Étienne Métropole qu’ils auront des problèmes s’ils s’entêtent dans leur projet actuel.

Leur groupe Facebook pour avoir plus d’information : https://www.facebook.com/groups/stelytec2

Que pouvons-nous faire chacun à notre niveau ?

1) S’inscrire sur leur groupe, pour monter que l’on est nombreux et être tenu au courant des évolutions

2) Signer la pétition sur change.org : https://www.change.org/p/p%C3%A9tition-pour-dire-non-%C3%A0-la-zone-industrielle-stelytec2

3) Participer à la manifestation prévue sur notre terrain le samedi 25 juin à 10h00 à laquelle on invitera bien sûr la presse.

On a désormais la majorité des riverains avec nous, mais il en reste quelques-uns qui se disent gênés par le bruit des avions : il est important de les faire taire, en leur coupant l’herbe sous le pied en montrant que l’on peut faire des efforts de réduction du bruit. Pendant cette période critique où c’est notre existence qui est en jeu, on interdira même en semaineles tours de piste répétitifs tous les soirs après 18h30. Cela concerne tout particulièrement les instructeurs. La piste étant ouverte à la CAP on ne peut pas empêcher les extérieurs de venir, mais ils sont peu nombreux. Et les retours de nav lointaine restent bien sûr autorisés.
Les aéromodélistes feront de même, en interdisant de vol aux mêmes heures leurs avions les plus bruyants.

J’espère que vu l’enjeu, vous comprendrez la nécessité de faire ces petits efforts.Au 25 juin sur le terrain j’espère,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.